En Belgique, les bureaux sont de plus en plus vides. Vous ne parviendrez qu’à un seul constat si vous décidez d’aller vous promener, un vendredi midi, dans une entreprise: il n’y a pas grand monde. En effet, le télétravail a le vent en poupe. Seize pour cent des employés travaillent pendant un ou plusieurs jours par semaine depuis leur domicile. Avoir votre bureau à la maison va de pair avec bon nombre d’avantages: un meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, pas de temps perdu dans les embouteillages, et un choix libre quant au moment et au lieu de travail. Toutefois, une telle approche inclut également des risques: il est ainsi beaucoup plus difficile de vous «déconnecter» de vos tâches professionnelles, et votre table de salle à manger se transforme rapidement en espace d’entreposage destiné aux dossiers et aux tasses de café vides.

PAR EVELINE JANSSENS – ILLUSTRATIONS ISTOCK

Le Guide des Carrières s’est penché sur la question. Quels sont les arguments en faveur du télétravail et où se trouvent les pièges?

Le télétravail est agréable, car…

Vous ne devez pas affronter les embouteillages

Pendant sa carrière, un collaborateur perd, en moyenne, un peu moins de 2.500 heures dans les embouteillages.
Le télétravail endosse dès lors directement un aspect attrayant. Les seules heures de pointe auxquelles vous devez faire face consistent à réveiller vos enfants, à tenter de ne pas trébucher sur le chat, et à éviter les restes de petit-déjeuner sur le plan de travail afin d’allumer la cafetière. Tout cela en peignoir, bien évidemment.

Vous choisissez vous-même vos heures de travail

Prendre le temps, entre 15h30 et 19h30, pour aller chercher les enfants à l’école, pour déposer l’aîné à l’académie de musique, pour aider à faire les devoirs et enfin pour profiter tranquillement d’un repas ensemble?
C’est possible, car vous planifiez votre travail en fonction des besoins de votre famille.

Vous remplissez votre lave-linge entre deux réunions

Il vous est loisible de vous charger des tâches ménagères entre deux mails.
Rien n’est plus productif pour une séance de brainstorming qu’un petit coup d’aspirateur. De cette manière, vous nettoyez la maison pendant que le reste de votre famille est à l’extérieur.

Vous pouvez veiller sur un enfant malade

Appeler en panique tous les grandsparents, les voisins, et les services de baby-sitting parce que votre enfant est malade fait partie du passé. Travailler une journée à la maison vous permet de garder un oeil sur votre enfant emmitouflé sur le canapé. N’oubliez pas de lui presser un petit jus, de lui donner quelques encas, et de lui passer un nouveau film.

Vous êtes moins déconcentré

Le collègue A souhaite vous expliquer ses deux cents photos de vacances. Le collègue B est énervant, car il est enrhumé depuis deux semaines et n’arrête pas de renifler, et le collègue C a la mauvaise habitude de faire profiter tout le bureau de ses conversations téléphoniques. À la maison, vous n’avez pas ce type de problèmes et pouvez donc travailler d’une traite sans être dérangé.

Le télétravail, oui, mais…

Le travail et la vie privée s’entremêlent

Si vous travaillez depuis votre domicile, il est difficile de mettre le travail de côté après une longue journée de dur labeur. En effet, vous êtes tenté d’envoyer encore vite un petit mail pendant la publicité à la télévision ou d’ouvrir votre ordinateur portable pendant que les enfants jouent à côté de vous. Il est dès lors possible que la frontière géographique entre le travail et la vie privée se dissipe.

Vous perdez le contact avec vos collègues

Vous communiquez tous les jours par mail ou par téléphone, mais vous vous rendez soudainement compte que vous n’avez plus vu votre collègue A depuis trois semaines. Lorsque vous travaillez à la maison, il est au bureau et inversement. Et lui qui voulait tant vous montrer ses photos de vacances!

Visibilité est synonyme d’opportunité

Attention : si vous êtes moins présent au bureau, vous attirerez alors moins l’attention sur vous. Il se peut donc que vous passiez à côté d’un agréable dîner professionnel avec un client ou d’un projet intéressant.

Vous faites face à un autre type de déconcentration

Vous devez vous empresser de transférer l’agenda de la réunion, mais c’est justement à ce moment-là que la voisine sonne à votre porte parce qu’il lui manque du sucre, que votre chien doit « IMMÉDIATEMENT» sortir faire ses besoins, et que le représentant de la compagnie des eaux arrive chez vous pour effectuer le relevé des compteurs.

 Votre entourage pense que vous êtes toujours disponible


Vous effectuez du télétravail et beaucoup de personnes osent l’interpréter en disant « tu es quand même à la maison». Votre belle-mère passe vous rendre visite, votre fille compte sur vous pour la déposer au centre commercial et votre partenaire vous appelle pour demander si vous voulez bien chercher un dossier qu’il/elle a oublié. Soupir.

Vous êtes moins efficace

Vous vous souvenez du petit coup d’aspirateur? Vous courez le risque de vouloir encore vite remplir le tiroir à chaussettes ou de ranger les jouets de votre fils. Et, tant que vous y êtes, pourquoi ne pas rapidement nettoyer les taches sur le miroir de la salle de bains? Avant même de vous en rendre compte, vous avez perdu une heure.
Ce n’est pas le but, évidemment.

 

Mais alors que faire ?

Il convient de trouver un bon équilibre entre le télétravail et le travail au bureau. Ne travaillez pas toujours à la maison. Autrement, vous perdrez le contact avec le bureau et vous serez plus isolé. A contrario, ne travaillez pas tous les jours au bureau.
Autrement, vous perdrez beaucoup de temps dans les embouteillages et vous serez moins flexible.

Le conseil en or en ce qui concerne le télétravail ?

Aménagez un «bureau». Improviser un lieu de travail en plein milieu du living ne constitue pas une bonne idée: vous êtes souvent interrompu par les autres habitants de la maison ou distrait par le désordre. Déterminez un endroit destiné uniquement au travail et veillez à ce qu’il ait une porte que vous fermerez lorsque vous repasserez au mode «vie privée». Idem à l’inverse: si la porte de votre «bureau» est fermée, cela signifiera alors que vous ne souhaitez pas être dérangé.
Enfin, essayez également, en fonction des besoins de votre famille, de mettre en place des «heures de travail» à domicile. De cette manière, vous pourrez travailler au rythme des heures d’écoles ou choisir de vous lever très tôt afin de pouvoir profiter, dès 15h, des heures «après la journée de travail».
N’omettez bien évidem ment pas d’adopter un peu de discipline.